Comment faire du paddle

Apprenez à faire du paddle d’ici la fin de cet article

Si vous avez cherché quelqu’un pour apprendre à faire du paddle, vous l’avez trouvé! Lisez l’article, et je vous garantis que vous serez un pro à la fin de la lecture.

Ici, je couvre toutes les bases pour faire du paddle et tout ce dont vous avez besoin pour être entièrement outillé en matière de théorie. Il ne vous restera plus qu’à le mettre en pratique. Prêt pour du paddle virtuel ? Allons-y alors !

Comment faire du paddle (SUP) pour débutants

Avant de faire un tour de paddle virtuel et de nous perdre dans l’horizon, voici quelques informations utiles à connaître à propos des équipements de paddle pour être sûr que vous compreniez bien nos conseils.

Ma petite-amie pratiquant le paddle à genou
Ma petite-amie pratiquant le paddle à genou

Comment faire du paddle : Types de planches

Bien que l’on trouve toutes sortes de formes et de tailles de paddle, il existe deux principales catégories. Les rigides et les gonflables. Les deux se valent en matière d’usage spécifique, et elles ont toutes les deux leur place dans l’univers du paddle.

Les paddles rigides sont généralement en plastique simple, ce sont les plus massifs (et les options les moins chères sur le marché), en fibre de verre et époxy, plutôt légers, ou en fibre de carbone, les plus légers de tous (offrant les meilleures performances et généralement les plus chers). Découvrez-en plus dans cet autre article qui explique en détail comment choisir le paddle qui vous convient.

Pour ceux qui n’ont jamais essayé le paddle ou essayé une ou deux fois et qui n’ont pas leur propre planche de paddle, je vous recommande de choisir une planche plus large, longue et épaisse. C’est généralement une planche en époxy et en fibre de verre ou en fibre de carbone si vous en avez les moyens. Je recommande une planche de 76 cm qui fait 335 cm de long pour les débutants en SUP.

En effet, vous bénéficierez de la meilleure stabilité possible pour apprendre les bases du paddle sur une eau calme. Ensuite, une fois que vous aurez bien progressé, vous pourrez passer à une planche plus petite et professionnelle, plus rapide et souple sur l’eau.

Néanmoins, si vous hésitez encore sur le choix de la planche à acheter, vous pouvez vous rendre dans votre magasin de location le plus proche et louer plusieurs types de planches de paddle l’une après l’autre. Essayez chacune d’entre elles plusieurs fois car il faut du temps pour s’y habituer et prendre la bonne décision. 

À chaque fois que vous en ressentez le besoin, détendez-vous et ralentissez un peu
À chaque fois que vous en ressentez le besoin, détendez-vous et ralentissez un peu

Comment faire du paddle : Équipements de paddle et accessoires

Le paddle étant un sport tendance et populaire qui brûle beaucoup de calories, on trouve un grand nombre d’équipements et d’accessoires pour paddle. Certains ne sont pas essentiels pour débuter, mais d’autres sont effectivement importants pour votre sécurité et pour profiter du paddle. Ce sont entre autres :

  • La pagaie : Sans blague, êtes-vous peut-être entrain de vous dire, n’est-ce pas justement l’objectif du paddle de pagayer ?! Certes oui, mais j’ai parfois besoin de faire le captain obvious pour être sûr que tous les futurs paddleurs sachent de quoi je parle et soient bien préparés. Alors parlons pagaie.

    Eh bien, elles sont faites de différents types de matériaux, et, au final, c’est une question de préférence, tant qu’elles ne sont pas trop lourdes à cause de ce matériau. Elle doit être légère sinon vous ne pourrez pas pagayer pendant très longtemps. Bien que l’on en trouve de toutes les tailles, elle doit généralement vous dépasser de 15 à 25 cm.

    Si vous envisagez de l’utiliser en eau calme, prenez une pagaie plus longue, et si vous surfez, penchez pour les plus courtes de la gamme. Assurez-vous que la pale est légèrement courbée sur un angle par rapport au manche pour une meilleure portée en avant lorsque vous donnez un coup dans l’eau.
  • Le leash : Le quoi ?  Le leash de SUP pour attacher votre jambe à la planche en cas de chute. C’est plutôt utile pour s’assurer que la planche reste à vos côtés quand vous tombez. Par ailleurs, c’est plus sûr, la planche est conçue pour flotter donc elle vous gardera à la surface de l’eau quoi qu’il arrive.
  • Les housses de planche : Rappelez-vous que plus vous prenez soin de votre équipement, plus il vous tiendra longtemps. Les planches gonflables sont déjà fournies avec un sac, mais si vous avez choisi une planche rigide, protégez-la avec une housse.
  • Le gilet de sauvetage : Si vous envisagez de faire du paddle en dehors des limites des zones de paddle, de surf ou de baignade, la loi vous oblige à porter un outil de flottaison.
Pour encore plus de protection, vous pouvez utiliser une combinaison
Pour encore plus de protection, vous pouvez utiliser une combinaison

Pour encore plus de protection, vous pouvez utiliser une combinaison

Après avoir loué ou acheté votre première planche de paddle large, vous devez commencer dans une eau calme. Allez de préférence dans une eau assez profonde, où vous avez de l’eau jusqu’au ventre pour que vos ailerons ne touchent pas le fond. Positionnez-vous d’abord à genou sur la planche, puis, lentement, une jambe après l’autre, mettez-vous debout au milieu de la planche.

Écartez vos jambes à la largeur des épaules. N’étendez pas entièrement vos jambes pour l’instant. Pliez légèrement les genoux et contractez vos abdominaux pour rester stable. Rappelez-vous, plus la planche est large et épaisse, plus vous serez stable et bien équilibré.  

Rester en équilibre sur un SUP

Maintenant que vous êtes debout, il est essentiel de garder son équilibre sur la planche. Mais vous savez ce qu’on dit :

Tombe 100 fois, remets-toi debout 101 fois!

Bon, nous espérons que vous n’aurez pas besoin de tout ce temps pour maîtriser la position debout sur le paddle, mais, même si c’est le cas, ne vous découragez. Il est normal de tomber lorsqu’on essaie de rester debout ou même lorsque l’on pagaie. Les deux premières semaines sont les plus difficiles mais ensuite vous commencez vraiment à vous amuser.

Un aspect critique pour garder l’équilibre une fois sur la planche est votre posture.

Positionnez vos pieds parallèlement, écartés à la largeur des hanches et centrés entre les bords de la planche.

Gardez vos doigts de pieds dirigés vers l’avant, vos genoux légèrement pliés et votre dos droit.

Maintenez votre tête et vos épaules fermes et droites, et modifiez votre poids en bougeant vos hanches.

Votre regard doit être droit devant vous. Évitez de regarder vos pieds car vous risquez de perdre l’équilibre.

Tom-Paddle-Position
Voici la position correcte sur le paddle, le dos droit et les genoux légèrement pliés

Comment faire du paddle : Techniques pour pagayer

C’est là que l’on commence à s’amuser. Il y a essentiellement 3 coups de pagaie consistant à l’utiliser comme levier. La main en haut gère le levier tandis que la main en base est le point de pivot.

Le coup avant

Captain obvious va encore frapper. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un coup en avant. Allez chercher un coup de pagaie à environ un demi-mètre devant vous et plongez entièrement la pale dans l’eau. Ensuite, ramenez la pagaie dans l’eau jusqu’au niveau de votre cheville, sortez-la de l’eau et répétez le mouvement.

Pendant que vous faites ce mouvement, vous devez garder vos bras droits et vos abdominaux légèrement contractés tout en pivotant votre torse. Concentrez-vous à pousser sur la poignée de la pagaie avec la main placée en haut plutôt que sur votre bras qui ramène la pagaie vers vous.

Par ailleurs, c’est logique, pour aller en ligne droite avec votre paddle, vous devez pagayer de chaque côté de la planche. Vous pouvez alterner à chaque coup ou faire environ trois ou quatre coups d’un côté avant d’alterner.

Le coup arrière

Le conseil suivant pour pagayer est le coup arrière, qui vise à ralentir ou à arrêter la planche pour flotter sur l’eau ou changer de direction. Il s’agit tout simplement de l’inverse du coup avant.

Si vous pagayez sur la droite, allez chercher un coup derrière vous en plongeant la pagaie dans l’eau près de la queue de votre planche. Assurez-vous que la pale est entièrement sous la surface de l’eau.

Tout comme pour le coup avant, gardez vos bras droit et faites pivoter votre torse plutôt que de tirer la pale vers l’avant avec vos bras.

Le coup arrière sur le côté droit de votre planche fait tourner le nez de votre planche vers la droite et vice versa.

Si vous n’avez pas besoin de vous arrêter rapidement, détendez-vous et faites quelques étirements jusqu’à ce que la planche s’arrête d’elle-même
Si vous n’avez pas besoin de vous arrêter rapidement, détendez-vous et faites quelques étirements jusqu’à ce que la planche s’arrête d’elle-même

Le balayage

On utilise ce coup pour faire pivoter la planche lorsqu’on est à l’arrêt. Le balayage sur la droite de votre planche la fait tourner à gauche et vice versa.

Allez chercher un coup à environ un demi-mètre devant vous et plongez la pale de la pagaie dans l’eau. Ensuite balayez la pagaie en l’éloignant de la planche dans un mouvement circulaire à partir du nez de la planche jusqu’à la queue, tout en faisant pivoter le torse et levier avec vos jambes et vos hanches.

Allez chercher loin devant pour un plus grand coup (OK, mes pieds ne sont pas dans la meilleure position ici)
Allez chercher loin devant pour un plus grand coup (OK, mes pieds ne sont pas dans la meilleure position ici)

Comment faire du paddle : Petites astuces utiles

Voici quelques petites astuces qui vous aideront à garder le contrôle une fois sur la planche. Souvenez-vous des conseils suivants pour éviter de faire les erreurs courantes de SUP.

À FAIRE :

  • Tenez la pagaie avec une main sur la poignée et l’autre sur le manche.
  • Gardez vos jambes écartées à la largeur des épaules, vos pieds parallèles et vos doigts de pieds dirigés vers le nez de la planche.
  • Pour un coup puissant, votre prise sur la pagaie doit être de la largeur de vos épaules. Si votre prise est trop courte, votre coup n’aura pas de puissance et vous ne pourrez pas aller chercher un coup aussi loin que vous le devez.
  • Quel que soit votre coup, arrière, avant ou balayage, assurez-vous de plonger la pale entièrement dans l’eau à chaque fois et de bien allonger le coup. Utilisez vos muscles dorsaux pour la ramener.

À NE PAS FAIRE :

  • Ne tenez pas la pagaie avec les deux mains sur le manche car vous aurez plus de difficultés à pagayer ou même à garder votre équilibre.
  • N’adoptez pas une position de surfeur, sinon vous aurez beaucoup plus de difficulté à pagayer en eau calme. De plus, vous avez plus de risques de tomber. Alors gardez votre belle posture de surf pour le surf.
  • Utilisez votre dos, vos abdominaux et votre poitrine en plus des bras pour pagayer. Si vous pagayez uniquement avec vos mains, vous allez très vite vous fatiguer.
Connectez-vous avec la nature pendant votre balade en paddle
Connectez-vous avec la nature pendant votre balade en paddle

Comment faire du paddle : Astuces pour transporter votre planche

À présent que vous connaissez la mise en place et tous les coups, passons en revue les détails techniques et la manipulation de votre précieuse planche et de ses équipements.

Si vous êtes shooté à l’aventure comme moi, vous aurez certainement envie d’aller explorer les lacs, plages, rivières et autres eaux une fois la position debout sur votre paddle maîtrisée. Ça implique de transporter votre planche robuste à travers différents types de terrain. Bon, si vous planche est gonflable, ce sera une paille. Il vous suffit de la transporter dans son sac et de la gonfler sur place.

Par contre, si votre planche est rigide et ne peut pas être dégonflée, c’est une autre histoire. Dans ce cas-là, j’ai quelques conseils à vous donner, camarade de paddle, et ça vous facilitera vraiment la vie où que vous alliez.

  • Transport sur l’épaule : gardez le nez sur le sol pendant que vous soulevez la planche par la queue. Prenez la planche par le milieu et transférez le poids de la planche vers l’arrière pour l’équilibrer sur votre tête. Ensuite, transférez le poids de la planche sur votre épaule et vous êtes prêt !
  • Poignée de transport : La plupart des planches sont dotées d’une petite poignée au milieu qui permet de les porter facilement.
  • Galerie pour voiture : Si vous faites de la route en voiture, il vaut mieux installer une galerie sur le toit pour transporter votre planche de paddle. Je vous recommande quand-même de la mettre dans une housse pour la protéger pendant le transport. Attachez-la avec des tendeurs, et vogue la galère !
  • Voyage en avion : Eh bien si vous en êtes arrivé à prendre votre paddle avec vous dans l’avion, c’est que j’ai bien fait mon boulot. Je suis parvenu à vous faire aimer le paddle au point que vous devez prendre votre planche où que vous allez. Youhou ! Blague à part, pour le voyage en avion, utilisez une housse de paddle matelassée et vérifiez si la compagnie aérienne applique des frais supplémentaires avant de réserver votre billet.
Les planches gonflables sont vraiment faciles à porter à l’eau avec seulement un bras
Les planches gonflables sont vraiment faciles à porter à l’eau avec seulement un bras

Comment faire du paddle : Tomber de sa planche

Comme je l’ai déjà mentionné, avec la planche de paddle, tombe 100 fois, remets-toi debout 101 fois et continue. C’est vraiment l’unique façon d’apprendre une nouvelle chose. Ceci dit, si les chutes incessantes ne vous démoralisent pas, elles peuvent vous blesser si vous ne prenez pas les mesures qui s’imposent.

Étant donné que ça arrive même aux meilleurs d’entre nous, il vaut mieux connaître quelques techniques utiles pour retourner sur sa planche sans blessure. Cherchez à tomber dans l’eau à chaque fois et évitez de viser la planche. Si vous tombez sur la planche, vous avez plus de risques de vous blesser.

Quand vous tombez, essayez de retenir la pagaie. Elle flotte, tout comme la planche, donc vous ne la perdrez pas même si vous la lâchez. Dans ce cas-là, grimpez sur votre planche et pagayez à la main pour la récupérer.

Voilà comment je tombe d’une planche, avec beaucoup d’élégance !
Voilà comment je tombe d’une planche, avec beaucoup d’élégance !

Comment faire du paddle : Retourner sur la planche

Nous avons parlé de la chute mais qu’en est-il du retour sur la planche ? Eh bien, vous devriez déjà savoir que c’est comme lorsque vous êtes monté sur un paddle pour la première fois et comme si vous n’étiez jamais tombé, la seule différence étant que votre égo en a pris un coup, mais je suis sûr que vous vous en remettrez.

Approchez-vous du centre de la planche et attrapez la poignée de la planche avec une main.

Laissez-vous flotter dans l’eau et glissez vous ensuite entièrement sur la planche. Puis, comme expliqué plus haut, levez les jambes l’une après l’autre et mettez-vous debout en gardant les genoux légèrement pliés.

Personne qui grimpe sur son SUP Lidl après une chute
Personne qui grimpe sur son SUP Lidl après une chute

Comment faire du paddle : Astuces supplémentaires

Voici quelques conseils supplémentaires pour votre première aventure en SUP. J’aurais bien aimé savoir tout ça quand je me suis mis au paddle. Ça m’aurait éviter beaucoup de difficultés, mais bon, au moins maintenant je peux vous apprendre plein de trucs.

  • Au tout début, ne choisissez pas n’importe quelles conditions aquatiques. Essayez sur un petit plan d’eau calme, un lac ou une mare par exemple, qui n’a pas d’obstacles comme de la grande végétation, des bateaux ou plein de gens qui nagent à proximité.
  • Choisissez un jour sans vent pour pratiquer le paddle au début. Si votre activité de paddle nécessite du vent, allez dans le sens inverse, de sorte que vous aurez le vent dans le dos à votre retour pour vous pousser et vous aider à la fin quand vous êtes fatigué.
  • Ne partez pas seul et ne faites pas plus d’une heure et demie lors de votre première sortie en SUP.

Maintenant que vous savez tout sur le paddle, je vais vous laisser pagayer librement. Je dois avouer qu’il n’y a pas de plus grande satisfaction une fois qu’on le maîtrise parfaitement !

Et, s’il vous plaît, partagez vos expériences et vos aventures dans les commentaires ci-dessous. J’adorerais lire vos histoires, je suis sûr qu’elles sont marrantes !

Si vous voulez d’autres infos utiles sur le paddle, n’hésitez pas à visiter mes pages  Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Review written by: Tom

Hi! My name is Tom. During the year I try to be on a paddle board as much as possible. By reading this blog you'll stay updated on everything I test on the water :)