Les longboards pour surfer : tout ce que vous devez savoir

Après mon article sur les funboards dans lequel je compare les « funboards » aux longboards, j’ai réalisé que les longboards avaient énormément à offrir à ceux qui aiment le surf de loisir, mais ils sont souvent sous-estimés à cause de leur design.

Pourtant, ces planches de 240 à 430 cm sont votre meilleure option si vous commencez tout juste le surf et souhaitez surfer toute l’année. Grâce à leur volume, leurs dimensions et leur longueur de flottaison et de glisse, vous vous éclaterez sur les vagues de 30 à 60 cm.

Other interesting articles:

None found

Aperçu du longboard

Avant de vous expliquer pourquoi il vous faut peut-être un longboard plutôt qu’un autre type de planche pour surfer, voici un bref aperçu de ses caractéristiques :

Niveau de surf : Surfeurs débutants à expérimentés

Conditions de surf : Super pour attraper les petites vagues. Toutefois, les surfeurs pros les utilisent également sur les plus gros rouleaux.

Pros des longboards : Avec un longboard, vous glissez littéralement sur la surface de l’eau car la ligne de flottaison est importante, et grâce à sa courbure faible à moyenne, vous êtes super stable et bien équilibré.

Même en étant novice et dans de mauvaises conditions, les longboards vous permettent de surfer proprement sur les petites vagues. Grâce à leur forme et à leur longueur, vous pouvez prendre de la vitesse et attraper plus de vagues.

Par ailleurs, si vous apprenez encore la technique, la stabilité que fournit le longboard vous donne l’opportunité de mieux maîtriser tous les mouvements de base rapidement.

Inconvénients des longboard : L’un des désavantages des longboards est que vous ne pouvez pas faire le canard. Ça complique le passage des vagues cassées lors des jours agités. Vous devrez alors apprendre le technique de la tortue. Par ailleurs, ces planches ne sont pas conçues pour les virages très serrés. Elles sont moins manœuvrables et plutôt faites pour des lignes longues et lentes sur la vague. Il vaut mieux également ne pas plonger du nez au moment de vous mettre debout à cause de la longueur et de la courbure faible de ces planches.

Un autre problème des longboards est leur transport. Du fait de leurs longueurs, ils peuvent être un peu difficile à déplacer que ce soit sur la terre ferme on dans l’eau.

Surf dans un tunnel Longboard

Choisir le meilleur longboard

À présent que vous savez ce pour quoi les longboards sont conçus et quelles sont leurs caractéristiques, explorons davantage le monde des longboards, des matériaux et des divers types pour vous aider à choisir celui qui vous convient le mieux.

Matériau et design

Les longboards sont munis d’un nez arrondi et d’une certaine largeur qui les rendent super stables.

Les longboards sont généralement fabriqués avec la bonne vielle mousse en PU (polyuréthane) recouverte de fibre de verre. La planche est également constituée d’une latte en bois de balsa au milieu pour la renforcer et lui donner plus de flexibilité.

Le bois de balsa est un autre matériau apprécié. On le retrouve surtout dans les longboards à l’ancienne que les surfeurs expérimentés affectionnent tout particulièrement du fait de leurs propriétés uniques. Ce matériau ajoute le poids et la flexibilité nécessaires tant recherchés par les surfeurs. De plus, ces longboards sont adaptés à l’environnement, légers et se courbent difficilement.

On trouve également des longboards en époxy, légers et durables. Toutefois, certains pros du surf les trouvent trop légers pour être vraiment performants. Ceci dit, ils sont l’avantage d’être moins chers et robustes.

Surf-Grosses-Vagues

Longueur

Avant tout, il faut savoir que les longboards sont généralement plutôt longs, comme le nom l’indique. Vous ne trouverez pas de longboard à moins de 240 cm, la norme étant 370 cm et les plus longs faisant 430 cm.

La longueur que vous choisissez est conditionnée par ce que vous attendez de votre planche. Si vous en prenez une plus courte, vous aurez une planche plus manœuvrable et navigable, alors que les planches plus longues ont besoin de plus d’espace pour tourner.

En conclusion, si vous recherchez le longboard idéal pour surfer, faire des cutbacks et des floaters, selon mon expérience, il vous faut une planche plus courte de 245 à 305 cm. Et si vous êtes intéressé par le nose riding et le cross-stepping, alors il vaut mieux opter pour une planche plus longue.

Largeur et épaisseur

Vous ne devez pas forcer sur la largeur et l’épaisseur de votre longboard. Les planches plus étroites sont top pour attraper les vagues et elles vont plus vite dans les vagues raides quand vous n’avez pas trop d’espace pour tourner dans les espaces confinés. Par contre, les planches plus larges sont fantastiques dans les vagues molles avec des espaces plats pour tourner.

Le nez et la queue d’un longboard dépendent de la fonction pour laquelle il est conçu, mais leurs largeurs varient de 56 à 63 cm. Par ailleurs, notez que les nez plus larges sont adaptés au nose riding et les queues plus larges au surf radical.

Surf-Vague-Haute

La courbure (rocker)

Les longboards plus courbés sont top pour si voulez surfer sur de plus grosses vagues. La courbure ralentit la planche et permet de flotter plus longtemps en haut d’une vague sans ajouter du poids au nez ou à la queue.

Certains longboards ont un nez concave qui permet de prendre de la vitesse si vous placez votre pied à cet endroit-là.

Conclusion

Pour choisir le meilleure longboard pour vous, vous devez prendre en compte le fait que le matériau, la largeur et la courbure sont très importants pour une planche, et surtout, vous devez penser à ce que vous allez en faire. Selon le type d’activité que vous envisagez de pratiquer, vous pouvez choisir le longboard qui vous convient le mieux.

Par exemple, les différents designs de queue ne sont pas essentiels pour les longboards, par contre ils ont un réel impact sur les performances des shortboards.

Vous devez également prendre en compte le poids, qui affecte non seulement le surf en lui-même mais également le transport et la manipulation globale de la planche.

Surf-Vague-Barrel

Profitez des locations que les magasins de surf vous proposent.

Essayez-en plusieurs car l’expérience de surf est fortement influencée par le type de planches que vous utilisez.

Les 2 types de longboard

Trouvez le meilleur paddle gonflable ici !

Les longboards classiques

Le premier type de planche dans l’histoire à avoir été utilisé pour faire du surf debout est le longboard. Dès le 16ème siècle, les Hawaïens utilisaient déjà de solides planches en bois pour pratiquer leur art ancien Hoe he’e nalu.

Devinez combien ils mesuraient ?
Entre 270 et 910 cm de long. 9 mètres! Quelle expérience ça devait être !

Puis, au début du 20ème siècle, le surf est devenu populaire en Australie et aux États-Unis. Les longboards étaient alors construits en contreplaqué et s’appelaient les « Hollow boards ». Ils mesuraient entre 460 et 610 cm de long et étaient très légers.

Surf-Grandes-Vagues

Les longboards d’aujourd’hui sont issus de l’évolution du design des années 1960. C’est à cette époque que la mousse polyuréthane et la fibre de verre ont été découvertes, permettant de construire des longboards moins chers et plus performants.

Bien que les shortboards aient été introduits peu après pour permettre de faire des virages plus serrés et des manœuvres plus rapides et prendre plus de vitesse, les longboards ont continué à être considérés comme un classique indémodable qui donne de l’élégance et de l’assurance aux surfeurs, une glisse en douceur et une grâce que seuls les longboards peuvent offrir.

Les longboards modernes

Depuis les années 1990, les longboards ont vu de nombreuses évolutions. Les principales sont liées au design et au poids pour permettre de développer de nouvelles techniques de surf. Elles ont également contribué à réduire la résistance sur les vagues.

Aujourd’hui, la longueur moyenne d’un longboard est de 240 à 370 cm.

Toutefois, certains poussent jusqu’à 430 cm et remettent au goût du jour le surf de type paddle grâce à la stabilité qu’ils offrent.

Les longboards classiques d’aujourd’hui, équipés d’un seul aileron, maintiennent leur design traditionnel, leur poids et leur flottabilité importante. Grâce à ces caractéristiques, le longboard moderne peut pivoter dans tous les sens tout en s’accrochant à la vague.

Par ailleurs, la technologie récente a également beaucoup contribué à améliorer les performances de ces planches.

Surf-Combinaison-Aérial

Voyons donc quelles sont les variations de longboard les plus récentes disponibles aujourd’hui :

Le longboard 2+1 est une planche polyvalente, la plus flexible de toutes. Les surfeurs le connaissent également sous le nom de « single-fin with training wheels« , et ses caractéristiques sont identiques à celles du longboard classique et du Tri-fin. Il vous fournit une bonne stabilité, renforcée par la puissance et la traction d’un tri-fin.

Le Mini Tanker est un longboard plus court doté du design et des caractéristiques du longboard mais plus manœuvrable grâce à sa longueur. Il est très apprécié par les surfeuses et les enfants du fait du bon contrôle qu’il fournit.

Le Malibu est un longboard rapide qui offre d’excellentes performances de vitesse et très manœuvrable grâce à sa conception étroite. Son nez et sa queue légèrement aplatis sont conçus pour donner de l’agilité et du contrôle et vous permettent de faire des figures comme le « Hang Fives » et le « Hang Tens ».

Le longboard Olo est une planche en bois de 730 cm qui pèse environ 90 kg et qu’on appelle également le Hawaiian royalty, ils ne sont d’ailleurs pas très connus en dehors d’Hawaï.

Les longboards Alaia sont des planches en bois sans aileron réservées aux vrais pros, car, bien que leur design ait été amélioré pour les rendre plus légères (elles faisaient 90 kg et 520 cm de long avant), elles n’en restent pas moins toujours difficiles à gérer.

Les longboards tandem sont conçus pour ceux qui aiment surfer à plusieurs. Ce sont des planches surdimensionnées, très larges et stables.

Si vous envisagez de surfer tous les jours, quelles que soient les conditions de l’eau ou des vagues (petites ou courtes), alors le longboard vous permet vraiment de profiter de toutes les situations. Bien sûr, ils ont également des inconvénients dans certaines circonstances, mais quelles que soient leur faiblesses, la glisse qu’ils fournissent les compense largement. Vous naviguez en douceur et passez facilement à travers les vaguelettes.

Surf-Froid-Combinaison
Si vous sortez en mer par temps froid, pensez à porter une combinaison

Pourquoi préférer le longboard ?

Les shortboards ont le vent en poupe ces dernières décennies mais ça ne signifie pas que les longboards sont obsolètes. Ils ont supérieurs sur les petites vagues moins puissantes, là où les shortboards peinent pas trouver leur chemin.

Ceci dit, la qualité des longboards dépend du design et des matériaux, mais également de l’activité pour laquelle vous l’achetez. D’ailleurs, puisque nous parlons d’activité, voici certaines circonstances qui devraient vous pousser à choisir le longboard.

Dansez sur ces vagues de 30-60 cm

Comme déjà mentionné, si vous envisagez de surfer toute l’année, vous aurez souvent l’occasion de vous retrouver avec des petites vagues dégonflées. Si vous avez un shortboard, vous serez frustré car vous ne parviendrez pas à surfer correctement. Par contre, avec un longboard, vous pourrez littéralement danser sur ces vagues de 30-60 cm grâce à la flottabilité supplémentaire et à la puissance du longboard.

Par ailleurs, ils sont plus lourds que les shortboads typiques, et ce poids additionnel vous donne plus d’impulsion pour flotter et glisser. Grâce à ce design, vous planez même en allant tout droit.

Surf-Vague-Saut

Le nose riding

Les longboards sont les seules planches dont on utilise toute la surface. Généralement, on utilise très peu la partie avant des autres planches, mais les longboards sont faits pour le nose riding !

Grâce à leur stabilité, vous pouvez passer tout votre temps à l’avant et même marcher d’avant en arrière sans perdre votre équilibre.

Sortez plus souvent sur l’eau

Où que vous soyez, même si les vagues sont incontrôlables, vous vous amusez vraiment avec un bon longboard. Même sur une surface ultra plate, le longboard est fun.

Alors, au lieu de surfer uniquement quand la marée monte, profitez tout autant des grosses vagues que des petites. Il n’y a rien de mieux que la variété pour s’éclater encore plus au surf. Et le longboard est essentiel pour ça.

Surfer en mode détente

Grâce à la stabilité et au contrôle que le longboard apporte, vous pouvez tout simplement surfer en mode détente à n’importe quel moment de la journée sans vous soucier des conditions aquatiques. Ce que je veux dire, c’est que le principal objectif du paddle et du surf est d’être actif et de se vider la tête, et le longboard est typiquement le genre d’activité qui vous permet de vous relaxer dès que vous en ressentez le besoin.

Surf-Barrel-Vague

Quelques conseils de surf

Les conseils suivants sont juste quelques principes de base que j’ai appris avec le temps. Je les ai regroupés en 3 sections, faciles à trouver selon votre niveau

Surfeurs débutants

  • Souvenez-vous de cette marque sur votre planche qui fait qu’elle est stable sur l’eau quand vous y êtes allongé.
  • Soulevez votre mention vers l’arrière pour ajuster le nez de la planche sur l’eau.
  • Évitez de mettre top de poids à l’arrière de la planche pour ne pas la faire plonger. Bougez un peu jusqu’à obtenir le bon équilibre.
  • Évitez de nager avec les deux bras en même temps si vous essayez de contrôler la vitesse. Utilisez plutôt le crawl pour maintenir une vitesse constante.
Surf-Vague-Combinaison

Surfeurs intermédiaires

  • Restez calme pour maintenir votre capacité de contrôle.
  • Quand vous vous asseyez sur la planche, essayez de limiter le nombre de mouvements.
  • Habituez-vous à vous relever graduellement en équilibrant bien votre poids sur la late centrale (stringer).
  • Évitez de regarder vos pieds quand vous êtes debout.

Surfeurs débutants et expérimentés

  • Portez toujours votre leash.
  • Protégez l’arrière de votre tête avec vos mains, les poignets et les coudes le long des oreilles, quand vous tombez de votre planche.
  • Ne laissez pas votre planche flotter librement sur l’océan.
  • Utilisez un rashguard pour protéger votre corps contre les blessures.
  • Participez à des sessions d’entraînement ou à des cours de surf pour développer votre technique ou partager vos connaissances.

Voilà tout ce que je peux vous dire concernant le choix d’un longboard. J’espère que l’article vous a été utile et que vous avez eu autant de plaisir à le lire que j’en ai eu à l’écrire. N’oubliez pas de vous connecter avec moi sur mes comptes Facebook et Instagram pour avoir des tuyaux et des conseils cools sur le paddle et le surf. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire écrit par: Tom

Bonjour, je m'appelle Tom. Pendant l'année, j'essaie d'être sur un paddle board le plus souvent possible. En lisant ce blog, vous resterez au courant de tout ce que je teste sur l'eau :)