Quelles sont les matières utilisées pour les combinaisons ?

Dans un précédent article, nous avions déjà évoqué les origines de la combinaison. Depuis son invention, cependant, la combinaison a pris au fil du temps de nombreuses formes différentes, et a également subi divers changements quant aux matières utilisées, ce qui a impacté la coupe et la durée de vie des combinaisons.

Une fois le néoprène découvert dans le courant des années 1930, les inventeurs de la combinaison et ses fabricants se sont vite aperçu que cette matière était parfaite pour fabriquer des combinaisons : de par ses propriétés, la matière n’absorbe pas l’eau et donne de la flottaison au corps une fois immergé.

Et on connaît la suite. Nous disposons désormais de différents types de combinaisons et de matières utilisées pour la fabrication des combinaisons, même si à la base, elles sont toutes fabriquées à partir de néoprène, lequel est ensuite décliné de différentes manières.

Entrons maintenant dans le vif du sujet.

Autres articles qui pourraient vous intéresser:

Homme-Wetsuit-Close-Up

Quelles sont les matières utilisées pour les combinaisons ?

Comme je l’ai dit plus haut, c’est généralement le néoprène dans toutes ses déclinaisons qui est utilisé car il possède toute les qualités requises pour fabriquer une combinaison. Si vous avez lu notre précédent article sur comment choisir la bonne coupe et la bonne taille pour votre combinaison, vous savez que choisir une combinaison adaptée à votre morphologie est le plus important pour pouvoir tirer le meilleur parti possible du fonctionnement d’une combinaison.

Matières utilisées pour les combinaisons : les différents types de néoprène

Ceci dit, voici les différents types de néoprène que l’on peut retrouver dans la composition d’une combinaison, et ce que ces différents types de néoprènes apportent à l’usage.

Matière de la combinaison : le néoprène doublé nylon

Ce type précis de néoprène est probablement celui qui est le plus couramment utilisé dans la fabrication des combinaisons car il est très pratique. De fait, ces combinaisons sont faciles à mettre et à enlever (enfin, presque), sans avoir besoin de recourir à mes 5 astuces pour mettre et enlever votre combinaison.

Saviez-vous qu’avant, bien souvent, il fallait talquer sa combinaison pour arriver à l’enfiler ? C’est inconcevable aujourd’hui, tellement le néoprène a évolué.

Par ailleurs, le nylon protège également la combinaison : il l’empêche de se craqueler au soleil, de se déchirer, et plus généralement de s’endommager ; la combinaison possède donc une meilleure durée de vie.

Fille-Combinaison de plongée

Matières utilisées pour les combinaisons : le néoprène lisse, ou Smoothskin

Le néoprène lisse est généralement utilisé dans la fabrication de bottines, de gants et de cagoules car la finition lisse rend également la matière étanche à l »eau et à l’air, tout en absorbant la chaleur du soleil et en retenant la chaleur dégagée par le corps.

Certaines combinaisons possèdent des empiècement en néoprène lisse sur la poitrine et dans le dos, car la combinaison sera alors plus chaude que celles qui ont été fabriquées dans un autre type de néoprène.

Seul inconvénient, c’est une matière qui résiste moins bien dans le temps, et qui risque davantage de s’endommager lorsque l’on enfile la combinaison ou qu’on l’enlève.

Matières utilisées pour les combinaisons : l’Airprène

Il y a une limite à l’épaisseur des combinaisons, un point de non-retour au delà duquel  il devient pénible de manœuvrer son surf ou sa paddle. Au delà d’une épaisseur de 7 mm, la combinaison devient inconfortable.

Du coup, pour rendre les combinaisons encore plus chaudes sans les rendre plus épaisses, les concepteurs ont imaginé une sorte de matière sandwich, dont la couche centrale est composée de néoprène perforé. Ces petites poches d’air créent une isolation supplémentaire, ce qui permet de conserver une température optimale à l’intérieur de la combinaison.

En général, les combinaisons en Airprène sont plutôt des combinaisons haut de gamme. La qualité, ça se paye, pas vrai ?

Combinaison Surf-Action

Matières utilisées pour les combinaisons : le Yulex

Le Yulex est une matière qui est davantage considérée comme une alternative au néoprène que comme un type de néoprène, mais qui possède les mêmes propriétés. De plus, le Yulex a une empreinte carbone plus faible, et est généralement considéré comme étant plus écologique que le néoprène classique.

Comment la matière qui compose la combinaison affecte-t-elle sa flexibilité, sa durabilité, sa chaleur et sa coupe ?

La matière dont est faite votre combinaison est très importante, car elle affecte dramatiquement vos performances dans l’eau.

Flexibilité de la combinaison

Le néoprène peut être produits avec différents niveau d’élasticité. Plus votre combinaison est extensible, plus vous aurez de liberté de mouvement une fois dans l’eau. Avant d’acheter une combinaison, pensez à demander au vendeur ou au fabricant quel est le degré d’élasticité de la matière.

Chaleur de la combinaison

Si vous vivez dans l’hémisphère nord, et que vous souhaitez faire du paddle ou du surf toute l’année, ou au moins sur 3 saisons, il vous faudra une combinaison avec de solides propriétés isolantes. Les combinaisons en néoprène lisse smoothskin sont parfaites pour isoler en conditions de vent fort ou de basses températures.

combinaison-plage - brouillard

Durée de vie de la combinaison

Ce n’est pas toujours le cas, mais bien souvent, plus le néoprène est extensible, moins il sera durable. C’est pour cela d’ailleurs que les combinaisons les plus chères sont souvent moins extensibles que celles à pas cher : les combinaisons les plus chères vont durer plus longtemps, car le fabricant a fait le choix de la durabilité au détriment de la flexibilité.

Coupe de la combinaison

D’un autre côté, plus le néoprène est flexible, plus la combinaison sera confortable à porter en épousant votre corps et en éliminant toutes les poches d’eau potentielles via lesquelles vous risquez de vous refroidir. Alors, que faut-il privilégier, entre durée de vie, coupe et chaleur ? Il faut trouver un juste milieu. Le mieux, ça reste d’avoir un peu de tout à la fois.

Les différents assemblages des combinaisons

Tout comme pour la matière en général et le néoprène en particulier, il existe différentes façon d’assembler les différents éléments d’une combinaison, ce qui va impacter sa performance dans l’eau et sa chaleur.

Ci-dessous, vous trouverez plus d’informations concernant les différentes coutures, l’assemblage des panneaux, la doublure et les systèmes de fermeture des combinaisons actuellement sur le marché.

Combinaison homme

Les différentes coutures utilisées sur les combinaisons

Les coutures plates (flatlock) sont celles que l’on trouve le plus souvent sur les combinaisons. On les utilise généralement sur les combinaisons dont l’épaisseur du néoprène est inférieure à 3 mm. Ces coutures sont aussi généralement collées en sus, afin de garantir une bonne étanchéité. Cependant, c’est aussi la solution la moins onéreuse, et la moins durable dans le temps.

Les coutures cousues-collées sont un cran au dessus des coutures plates, et on les trouve généralement sur les combinaisons de moyenne gamme. La conception de cette couture fait que le fil ne passe passe pas à travers toute l’épaisseur de néoprène, ce qui les rend étanches et durables.

Les coutures scellées sont généralement scellées par l’extérieur, et parfois cousues sur l’intérieur. Une solution simple à mettre en œuvre et avec une excellente durée de vie.

Les coutures thermo-soudées existe sous différentes formes, mais ne sont pas exploitées partout sur les combinaisons. Elles se trouvent en général à l’intérieur, et peuvent être totalement soudées, ou partiellement soudées de manière plus ou moins étendue, en fonction de la combinaison.

Quelle type d’assemblage est le plus adapté à vos besoins ?

Une combinaison n’est pas forcément assemblée pareil, selon la partie concernée. En général, les combinaisons intégrales exploitent les différentes coutures, en fonction de la partie du corps concernée : par exemple, j’ai eu une combinaison qui avait des coutures cousues-collées sur les bras, mais des coutures scellées sur les jambes et le corps.

Ma combinaison s’est ainsi révélée avoir une excellente durée de vie mais aussi une bonne élasticité au niveau des bras, et des coutures solides sur le corps et les jambes.

J’ai aussi déjà vu des combinaisons avec des coutures scellées à l’extérieur, et une thermo-soudure à l’intérieur. Si cela améliore la durée de vie de la combinaison, cela l’alourdit également et lui fait perdre en élasticité.

homme-wetsuit-soleil

Les panneaux qui composent la combinaison

Maintenant que nous avons parlé du néoprène et des coutures, parlons des panneaux de matière qui constituent la combinaison, et de ce que cela change pour la combinaison.

Un panneau, c’est une pièce de néoprène, laquelle est assemblée avec d’autres pièces via l’une des techniques d’assemblage décrite ci-dessus. Plus il y a de panneaux, et plus il y a de coutures. Et c’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle ; l’objectif ici étant encore de trouver le juste milieu.

Plus il y a de panneaux, et donc de coutures, plus vous risquez d’avoir des infiltrations d’eau, et plus cela limite votre liberté de mouvement. Et plus il y a de panneaux, et plus la coupe de la combinaison sera étudiée et potentiellement adaptée. Moins de coutures implique, de fait, moins de risques de voir de l’eau pénétrer dans la combinaison ou de la voir de fendre aux coutures. Mais la coupe sera peut-être moins confortable.

Fort heureusement, la technologie avance dans tous les domaines, y compris dans le néoprène. Grâce à des néoprènes plus extensibles, les entreprises peuvent désormais créer des combinaisons avec une excellente coupe tout en limitant le nombre de coutures : c’est gagnant-gagnant pour tout le monde.

Vous obtenez ainsi une combinaison bien coupée et avec une bonne durée de vie.

Maintenant que vous savez tout des bases à propos des panneaux, nous pouvons aborder une autre question…

combinaisons-séchoirs Matières utilisées pour les combinaisons

Comment la façon dont les panneaux sont coupés et assemblés impacte-t-il les performances de votre combinaison ?

Le degré de chaleur d’une combinaison sera principalement lié à la façon dont les panneaux sont assemblés. Si je dois m’en reposer sur l’expérience (la mienne, celle d’autres personnes et d’experts), je dirais que les coutures plates (flatlock) se situent tout en bas de l’échelle.

Les coutures cousues-collées sont de meilleure qualité, mais malgré tout, les coutures scellées et les coutures thermo-soudées représentent le top en matière de durabilité.

Quand une couture commence à céder, elle va laisser l’eau pénétrer, et vous allez vous refroidir très vite une fois immergé.

La flexibilité de la combinaison est aussi affectée par la façon dont les panneaux sont assemblés, puisque les matériaux utilisés pour renforcer les coutures entre les panneaux lui font perdre en élasticité. Plus les coutures sont nombreuses et renforcées, plus la combinaison va globalement perdre en flexibilité.

Malheureusement, les fabricants ne peuvent pas faire grand chose pour cela. Pour limiter le problème, ils utilisent généralement des matières plus extensibles, afin de redonner de l’amplitude de mouvement.

La durée de vie d’une combinaison dépend majoritairement du nombre de coutures afférentes à chaque panneau.

Pour donner une meilleure durée de vie aux coutures, elles doivent être renforcées, et cela fait donc perdre en élasticité. Il faut donc parvenir à trouver un juste milieu entre tous ces points.

La coupe de la combinaison est directement liée à la façon dont les panneaux sont taillés et assemblés, et aux coutures. Plus il y a de panneaux, plus la coupe sera étudiée et précise.

entretien des combinaisons de plongée

Doublure intérieure des combinaisons

Récemment, de nombreux fabricants ont commencé à vanter le temps de séchage de leurs combinaisons. Un temps de séchage court est un vrai plus à mon avis si vous êtes un drogué du sport et que vous voulez faire plusieurs sorties sur la même journée.

Ce temps de séchage réduit, c’est la raison pour laquelle les fabricants ajoutent une doublure faire d’une sorte de tissu synthétique qui ressemble à de la polaire, lequel offre une isolation supplémentaire et un séchage beaucoup plus rapide.

Ceci dit, cette pratique à un prix, et c’est celui du poids et de la perte d’élasticité.

Alors, que choisir ? Si vous vous sentez un peu perdu, le meilleur moyen de décider si vous voulez une doublure, ou pas, est de déterminer ce qui est le plus important à vos yeux : élasticité ou chaleur ?

Si vous vivez dans l’hémisphère nord et que vous aimez être dans l’eau toute l’année, je vous conseille d’opter pour une combinaison doublée de textile qui sèche rapidement tout en vous gardant bien au chaud. Si vous vivez dans des climats plus cléments, favorisez plutôt l’élasticité.

Ceci étant dit, parlons maintenant de..

Comment la doublure intérieure affecte-t-elle la chaleur, l’élasticité, la durée de vie et la coupe de la combinaison ?

Comme précédemment mentionné, c’est la chaleur offerte qui va être la plus impactée par cette couche supplémentaire. Non seulement votre combinaison séchera plus vite, mais cela vous donnera un meilleur contrôle de votre température corporelle quand les températures de l’air et de l’eau sont plus froides.

La flexibilité de la combinaison sera forcément partiellement affectée par cette couche additionnelle, mais généralement, il n’y a pas de doublure sur les bras, juste sur le torse.

La durée de vie de la combinaison n’est pas affectée par la doublure intérieure. Cette doublure vous protège du froid et du soleil, mais elle n’a pas d’impact sur le néoprène.

Si votre combinaison possède une épaisse doublure, alors il est probable que la coupe comme l’élasticité soient affectées. Optez plutôt pour une doublure d’épaisseur moyenne, qui ne resserrera pas la coupe, tout en vous protégeant du froid.

homme-eau-board

Les système de fermeture des combinaisons

Enfin, et ce n’est pas le moins important, parlons des systèmes de fermeture des combinaisons, et de la façon dont ils affectent les performances et le confort de la combinaison.

La recherche de la flexibilité, de la facilité d’enfilage et de l’imperméabilité a vu de nombreux systèmes se développer. Actuellement, la fermeture éclair frontale est généralement le système le plus répandu, suivi par la fermeture éclair dorsale.

A mon sens, c’est surtout une question de prendre l’habitude d’enfiler et d’enlever sa combinaison, pour peu que l’on s’y prenne correctement.

Quel que soit votre choix, nous vous conseillons de choisir des fermetures où une fine couche de néoprène a été insérée entre la fermeture et la peau, afin d’éviter tout passage d’eau. Vérifiez bien aussi que la fermeture possède un trou d’évacuation de l’eau, de façon à éviter que l’eau ne finisse par pénétrer dans votre combinaison et ne vous refroidisse.

La fermeture éclair frontale

Comme je l’ai déjà évoqué, la fermeture éclair frontale est le système le plus répandu sur les combinaisons des SUPers et des surfeurs. La fermeture peut être verticale, ou cousue légèrement en angle. La fermeture se bloque généralement avec un bouton pression et un cordon à arrêtoirs, de façon à réduire la taille de l’entrée et à éviter la pénétration de l’eau.

La fermeture éclair dorsale

Les combinaisons avec une fermeture éclair dorsale ont généralement une ouverture plus large, qui part du bas du dos et remonte jusqu’à la nuque. Il y a toujours un système de tirette sur la fermeture qui permet de la remonter, même seul. Donc si vous êtes plutôt un SUPer solitaire, vous pourrez tout de même enfiler et retirer votre combinaison facilement.

Le système No-Zip

Les combinaisons sans fermeture éclair sont fabriquées avec une matière néoprène ultra-extensible, et sont généralement parmi les plus chères. Mais l’avantage, c’est que vous n’avez plus à vous inquiéter de la fermeture qui casse ou de l’eau qui s’infiltre.

groupe-personnes-surf-survêtements

Comment le système de fermeture affecte-t-il la chaleur, l’élasticité, la durée de vie et la coupe de la combinaison ?

On considère en général que les systèmes à fermeture frontale et les systèmes no-zip tiennent plus chaud que les systèmes à fermeture dorsale car ils présentent moins de risques d’infiltration d’eau.

Logiquement, les fermetures éclair ne sont pas extensibles, c’est pourquoi le système no-zip permettra toujours d’obtenir des combinaisons plus flexibles que celles avec des fermetures éclair. Néanmoins, les fabricants cherchent toujours à limiter ce problème en utilisant un néoprène plus extensible.

De la même manière, les systèmes à fermeture éclair frontale offrent plus de flexibilité car les fermetures sont généralement plus courtes que les fermetures dorsales.

La durée de vie de la combinaison n’est affectée par les fermetures que par la durée de vie de ces dernières, et cela dépend aussi de comment vous les traitez. Si la fermeture casse, vous pouvez toujours la faire changer alors que le reste de la combinaison est intact.

I might earn a small commission when you make a purchase through my link, so that I can keep my site running and pay the hosting bill. Read my affiliate policy to learn more.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Review written by: Tom

Hi! My name is Tom. During the year I try to be on a paddle board as much as possible. By reading this blog you'll stay updated on everything I test on the water :)