Les bases du SUP surf : comment surfer avec votre paddle ?

Les nombreuses activités possibles avec le paddle et son caractère polyvalent sont l’un des principaux aspects qui m’ont attiré il y a un certain temps de ça. Ce que je veux dire, c’est que l’on peut passer du paddle au surf et au yoga et à toutes sortes d’activités sans jamais se lasser.

Dans cet article, nous abordons le surf en paddle et les différents types de SUP surf disponibles sur le marché. Quelle que soit la question que vous vous posez à ce propos, je suis là pour y répondre.

sup-surf

Qu’est-ce que le SUP surf ?

Si vous êtes déjà expérimenté en paddle classique et souhaitez à présent essayer le SUP surf pour varier un peu et développer vos aptitudes, vous découvrirez, au premier essai, que surfer sur un SUP n’a rien à voir avec le SUP en eau calme. Non pas que ce soit difficile, mais vous devez apprendre quelques mouvements et techniques de base avant de commencer.

Ceci dit, pas d’inquiétude, si vous avez déjà de l’expérience sur un SUP et savez pagayer en eau calme et par temps venteux et agité, vous avez déjà une bonne base et vous maitriserez le SUP surf en un rien de temps !

À propos des mouvements et techniques à apprendre, je vous propose, en tant que paddleur expérimenté, de vous expliquer toutes les bases du surf avec un paddle grâce aux 8 principaux conseils ci-dessous

wave-aqua-marina

1.     SUP Surf : les principaux équipements

La planche de SUP surf

Bien sûr, l’équipement principal du SUP surf est la planche.
Devez-vous acheter un nouveau SUP pour surfer ? Eh bien, ça dépend de votre SUP actuel.

Pour pouvoir trouver l’équilibre et affronter les vagues sur votre SUP, vous devez pouvoir flotter et manœuvrer votre planche. Si vous avez une longue planche, elle sera plus lente à tourner, et, si elle est large, elle tiendra moins bien dans les grosses vagues.

Toutefois, ça ne veut pas dire qu’un surfeur expérimenté ne peut pas surfer avec un SUP, par contre les débutants auront plus de difficulté à maîtriser la technique.

En gros, voici la longueur dont vous avez besoin pour un SUP surf :
Choisissez une planche SUP plus courte que celle dont on se sert pour les balades. Si vous faisiez du paddle sur une planche de 300 à 365 cm, il vous faut une planche de 275 cm.
Si vous faisiez du paddle avec une planche de 275 cm, une planche de 245 cm est parfaite pour surfer.

FanaticFlyAir-Revue-Homme-Action-Vagues

Voici la largeur de planche nécessaire pour du bien surfer en SUP :
Les planches trop larges n’étant pas adaptées pour du surf en paddle, choisissez une largeur d’environ 76 – 78 cm.

Par ailleurs, en matière de design, les paddles pour surfer doivent avoir la forme d’une planche de surf plutôt que celle d’un canoë ou d’un flotteur. Généralement, ils ressemblent à un grand shortboard ou longboard.

De plus, le SUP ne doit pas être trop lourd. Optez pour une planche que vous pouvez porter par la poignée entre votre véhicule et l’eau sans avoir à vous arrêter pour vous reposer.

Comme vous débutez, ne choisissez pas une planche trop courte. Une longueur d’environ 210 cm n’est pas adaptée à moins que vous soyez déjà un paddleur ou surfer chevronné. Ceci dit, après avoir essayé le SUP surf pendant une quinzaine de jours, vous pouvez me croire quand je vous dis que vous deviendrez vitre accro ! Accro, je vous dis !

En conséquence, si vous achetez un SUP pour faire du surf, peut-être devez-vous commencer par une planche d’occasion ou bon marché, car si vous achetez une planche pour débutant, elle risque de ne plus vous convenir quelques mois après une fois prêt pour surfer sur une planche qui offre plus de manœuvrabilité et de contrôle.

Aqua Marina Beast Review Paddling

La pagaie pour surfer en paddle

En matière de SUP surf, vous ne pouvez pas vous en tirer avec n’importe quelle pagaie. Vous devez oublier les pagaies modulables lourdes en plastique et/ou métal. 

Pour surfer en paddle, il vous faut une pagaie légère. Ça fait une énorme différence pour pagayer dans les vagues, changer de côté pour tourner rapidement, pousser votre paddle devant vous avant d’être heurté par une vague, etc.

C’est pourquoi je vous conseille d’investir dans une pagaie entièrement en carbone. Bien sûr, c’est un peu plus cher qu’une pagaie classique, MAIS vous vous en servirez pendant des années pour surfer et faire du paddle et vous bras se fatigueront moins vite, c’est tout bénef !

Si vous êtes à court d’argent, vous pouvez toujours vous en trouver une d’occasion. 

Et la taille de la pagaie pour surfer me direz-vous ? Eh bien, pour faire du paddle, la pagaie doit avoir quelques centimètres de plus que vous, mais pour surfer, elle doit faire la même taille. 

wetsuit-waves
Si vous décidez de vous attaquer aux grosses vagues, pensez à la combinaison

Le leash de SUP surf

La troisième et dernière pièce vitale de votre équipement pour surfer en paddle est le leash.

Pour surfer, il est différent de celui du paddle classique à cause de la planche. En effet, votre SUP pour surfer est probablement plus encombrant et plus lourd que votre paddle classique, vous avez donc besoin d’un leash plus long et épais. Dans les vagues, le leash exerce plus de pression sur votre jambe et la planche étant donné que vous êtes constamment secoué par les remous. 

Vous vous demandez quelle taille doit faire le leash ? Il doit être de la même longueur que votre planche mais pas trop long non plus, sinon il se prend dans vos pieds. 

Ne prenez pas un leash en spirale pour surfer en SUP car ils peuvent être dangereux que ce soit lorsqu’ils sont complètement étirés dans les vagues ou enroulés. 

En gros, plus votre SUP surf est lourd et les vagues fortes, plus votre leash doit être épais. 

SUP-Surfing

2.     SUP Surf : où aller surfer ?

À présent que vous avez l’équipement adéquat pour faire du surf en paddle, la deuxième chose la plus importante est le bon spot pour pratiquer le SUP surf. 

Pour vous aider, j’ai listé 6 choses essentielles à prendre en compte pour trouver un endroit où faire du surf en paddle. 

Des vagues douces

Plus les vagues sont petites, mieux c’est pour le début. Recherchez un endroit avec des petits remous (whitewater) tranquilles et une vue dégagée.

Une voie d’eau pour pagayer

Recherchez un spot où il y a des vagues et une voie d’eau relativement tranquille entre les vagues pour pouvoir pagayer facilement une fois de retour sur votre SUP.

Une surface plate

Trouvez une plage qui a peu ou pas de clapotis. Ça signifie qu’il n’y a pas de vent, et c’est beaucoup plus facile d’apprendre à surfer sur un SUP si la surface de l’eau est plate entre les vagues. 

stand-up-paddling-in-cold-weather

Un beach break (banc de sable)

Choisissez en endroit où le banc de sable n’est pas trop important sur le bord, sinon vous aurez du mal à pousser votre planche vers les vagues. 

Évitez les rochers

En plus du risque de se blesser, les rochers peuvent endommager votre SUP surf. De plus, il y a de grand chance que vous tombiez souvent au début donc imaginez le danger que représente un tel endroit.  

Évitez les foules

Choisissez un spot où il n’y a pas trop de monde, que ce soit des nageurs, paddleurs, surfers ou autres personnes en bateau dans tous les sens. C’est très gênant et potentiellement dangereux, étant donné que vous allez tomber fréquemment au début. De plus, si vous êtes entouré de personnes qui essaient d’attraper une vague, vous n’arriverez jamais à en prendre suffisamment pour vous entraîner comme il faut. 

Busy-Waters

3.     SUP Surf : dans l’eau

Dans la série comment surfer en SUP, voici l’étape suivante essentielle pour maîtriser ce sport. C’est l’une des premieres difficultés à apprendre. 

Pour traverser le banc de sable avant d’atteindre les eaux profondes, vous devez apprendre à pousser votre planche sur le banc de sable tout en tenant votre pagaie dans l’autre main. Assurez-vous d’avoir dépassé le banc de sable avant de grimper sur votre SUP et de pagayer vers le pic. 

Pour faire correctement cette technique de SUP surf, vous devez tout d’abord marcher à coté de votre planche qui flotte sur l’eau tout en la tenant fermement par la poignée et en la poussant vigoureusement vers et au-dessus des vaguelettes. Pendant ce temps, gardez la pagaie perpendiculaire aux vagues, sinon elle risque d’être entraînée vers la rive. 

Après avoir marché et tiré la planche sur l’eau, quand vous avez atteint des eaux plus profondes ou que vous n’avez plus pied, grimpez en position allongée sur votre planche.

Paddle-Board-Wetsuit-Man

Placez la pagaie sous votre torse, la poignée devant vous, puis commencez à pagayer avec votre main comme sur une planche de surf. 

Cette technique est utile au début si vous travaillez encore vos compétences en SUP surf. Les surfeurs en SUP expérimentés utilisent également la position couchée typique des surfeurs quand ils ne peuvent pas rester debout pour atteindre le pic à cause des conditions. Par ailleurs, cette technique permet aussi de reposer les jambes après avoir surfé de longues vagues. 

D’autre part, si vous apprenez le SUP surf à un point break (un spot où la vague se brise directement sur les rochers), parce que c’est tout ce que vous avez trouvé, cette technique de position couchée est alors également très utile. 

Pour atteindre l’eau à un point break, vous devez vous jetez des rochers et immédiatement vous allonger sur le SUP surf pour pagayer avec vos mains jusqu’à atteindre un spot où vous pouvez vous mettre debout et utiliser la pagaie. 

SUP-Surfing-Waves-Rocks

4.     SUP Surf : atteindre le pic sur son paddle

À présent que vous savez comment vous mettre à l’eau et avancer en position couchée vers les vagues, abordons la partie surf. 

Comment tenir debout sur un SUP surf ?

Peut-être pensez-vous qu’étant déjà expérimenté dans l’art du stand up paddle en eau calme, ça ne devrait pas poser de problème, mais, en vérité, faire du stand up paddle quand on surfe est une toute autre histoire. 

Déjà, il est difficile de se mettre debout et de le rester à cause des vagues et du vent. En plus, le SUP surf étant plus court et moins stable, ça n’aide pas !

Il est donc conseillé aux débutants en SUP surf de commencer agenouillés sur la planche pour maîtriser l’équilibre avant de se mettre complètement debout. Ça vous laisse le temps de vous familiariser avec les proportions de la planche et d’apprendre où positionner les genoux/pieds. Ensuite vous pouvez commencer à travailler. 

Soyez patient avec vous-même une fois debout sur les vagues. N’abandonnez pas, quel que soit le nombre de fois où vous tombez .

SUP-Surfing-Knees

Se relever directement

J’ai entendu un certain nombre de surfers affirmer qu’il leur est plus difficile de se lever de la position couchée en passant par la position agenouillée. Certaines personnes préfèrent donc passer directement de la position couchée à la position debout car ils ont l’impression que la position intermédiaire leur complique les choses. 

Essayez d’omettre cette étape et voyez si c’est plus simple pour vous. 

Par ailleurs, vous pouvez essayer de vous asseoir sur votre SUP surf et ensuite vous mettre debout sans vous agenouiller. Quand vous êtes assis, il vous suffit de placer vos pieds dessous pour vous lever, mais, avant de vous lever, mettez la pagaie en travers de la planche devant vous. 

ASTUCE DE PRO : Si  vous n’avez pas l’habitude des petites planches et s’il y a beaucoup de vent et de vagues autour de vous, il peut être difficile de se mettre debout, la planche étant très instable. Alors, pour éviter de tomber, levez-vous aussi vite que possible pendant que votre planche est encore en mouvement après avoir pagayé. 

C’est également ce que font les surfers expérimentés dans cette situation. Ils pagayent un peu avec leurs mains en position couchée pour faire avancer leur planche et se mettent rapidement debout alors que le SUP bouge encore. 

SUP-Surfing-Stroke

Posture du surf sur le paddle

Quand vous faites une balade ou que vous pagayez tout simplement sur votre planche, vos pieds sont normalement parallèles et dirigés vers l’avant. 

Cependant, quand vous surfez sur une planche plus petite, il est utile de décaler légèrement un pied vers l’arrière (de quelques centimètres tout au plus) pour améliorer la stabilité de la planche en distribuant le poids sur sa partie centrale.

Passer de la whitewater aux déferlantes

Une fois confortablement installé debout sur votre planche dans les eaux en mouvement, vous pouvez commencer à pratiquer dans le remous des vagues (whitewater). 

Ne vous découragez pas, car vous chuterez probablement très souvent au début. L’astuce est de faire face directement à la vague de façon perpendiculaire et de donner un bon coup de pagaie au moment précis ou vous frappez la vague/les remous.

Il peut être utile de déplacer votre poids vers l’arrière de votre SUP surf et de pousser la planche contre la vague avec vos pieds. 

Il vous faudra très certainement beaucoup de pratique pour y arriver, et ça ne marchera probablement pas avec les grosses vagues qui s’écrasent. 

Si des vagues plus grosses s’abattent sur vous, pour calmer le jeu, sautez de votre SUP surf et laissez la vague l’emporter jusqu’à ce que le leash arrête le mouvement de la planche. 

Attendez-vous à ce que votre cheville et votre jambe soient violemment tirés, essayez de vous laisser aller avec la vague pour réduire la tension. 

SUP-Surfing-Wave

5.     SUP Surf : la bonne posture sur les vagues 

Apprendre à se positionner correctement sur une vague est extrêmement important quand vous voulez atteindre le pic.

Tout d’abord, vous aurez beaucoup moins de difficulté à apprendre à vous positionner sur les vagues qui ne se brisent pas plutôt que directement dans les remous. Par ailleurs, évitez les vagues brisées car elles secouent beaucoup votre SUP et vous perdrez plus facilement l’équilibre.  

C’est pourquoi je vous recommande de choisir une vague verte approchante et de pagayer dans sa direction. Lorsque vous en êtes assez près, tournez rapidement votre SUP en direction de la plage. C’est une autre technique que j’aborde juste en-dessous.

Technique du virage à 180º en surf SUP

Donnez des coups de pagaie larges et circulaires du côté du bord opposé à la direction vers laquelle vous tournez et décalez un pied vers la queue en tournant. Ce geste vous aide à faire pivoter la queue. 

Ensuite, une fois votre virage effectué et face à la plage, pagayez très fort et vite pour prendre de la vitesse avant que la vague ne commence à vous pousser. Centrez correctement votre poids sur la planche pour flotter de façon uniforme sur l’eau et éviter que votre queue et votre nez ne soient immergés. 

SUP-Surfing-Top-View

La technique du virage parallèle

C’est une technique plus sophistiquée pour attraper des vagues sur votre SUP surf et éviter la perte de vitesse provoquée par le virage à 180°.

Avec la méthode du virage parallèle, vous tournez légèrement la planche pour vous mettre parallèle à la vague tout en continuant à pagayer, vous avez fait un virage à 45°. Lorsque la vague vous touche et vous pousse, elle vous donne l’impulsion que vous auriez due donner en pagayant de toutes vos forces.

Ensuite, une fois que la vague vous atteint et vous donne plus de vitesse, faites un autre virage à 45° vers la plage tout en vous posant sur la vague. 

Avec cette technique plus sophistiquée, vous conservez votre vitesse, et il vous suffit d’ajuster votre direction quand la vague vous pousse. Ça vous évite de faire un virage à 180° compliqué et de pagayer ensuite de toutes vos forces pour reprendre de la vitesse. 

Posture du décollage en SUP surf

L’une des techniques probablement les plus difficiles à apprendre consiste à savoir précisément quand et où tourner ou quand pagayer parallèlement pour rentrer dans la vague. 

Ceci dit, alors que les surfers équipés d’un shortboard doivent se placer exactement là où la vague commence à se briser, avec votre planche SUP, vous avez plus de flexibilité car plus de vitesse, et vous pouvez donc attraper une vague beaucoup plus tôt. 

Les SUP surfers peuvent s’éloigner un peu et attraper les vagues avant qu’elles ne commencent à se briser, donc avant les surfeurs. 

SUP-Surfing-Side

6.     SUP Surf : pagayer dans une vague

À présent que vous savez comment manœuvrer votre SUP surf, vous êtes sur le point de vous poser sur la vague pour surfer. Vous devez tout d’abord donner des coups de pagaie plus fort qu’habituellement pour gagner de la vitesse et propulser votre planche dans le flux. 

La meilleure approche est de commencer avec une série de coups rapides, courts et forts, au lieu des coups habituels pour simplement faire avancer la planche en stand up paddle. 

Pour gagner de la vitesse, utilisez vos hanches, elles vous donnent plus de puissance pour pagayer. 

Ensuite, si vous voulez attraper la vague tôt, il vous faut beaucoup plus d’impulsion que sur une vague déjà sur le point de se briser. Une façon d’aider votre SUP surf à basculer dans la vague est de déplacer votre poids vers votre pied avant pour alourdir le nez. Vous pouvez même légèrement glisser votre pieds vers l’avant.

Comme mentionné, quand vous surfez en paddle, vos pieds doivent être parallèles ou quasiment, mais une fois sur la vague, mettez-vous en position surf/skateboard. Comment ? Vos pieds doivent être positionnés de façon latérale, un pied devant et l’autre derrière.

Vous devez changer de position immédiatement avant de vous poser sur la vague, car dès que votre planche entre dans la vague, vous devez reculer votre pied avant. Si vous êtes dans une vague plus creuse, mettez-vous complètement à l’arrière pour éviter que votre nez ne plonge. 

SUP-Surfing-Catching-Waves

7.     SUP surf : surfer les vagues

Une fois toutes ces techniques maîtrisées, surfer la vague est la partie la plus facile. Vous avez déjà l’équilibre, il vous suffit donc de vous laisser porter par la vague. 

C’est particulièrement agréable avec la taille de votre planche (plus grande qu’une planche de surf), qui vous donne plus d’impulsion et assez de vitesse pour accueillir la vague. 

Le côté génial du SUP surf est de pouvoir s’aider de la pagaie si la vague perd en puissance. Dans ce cas-là, vous pouvez regagner de la vitesse avec la pagaie et continuer à glisser. 

Par ailleurs, il est essentiel de garder la bonne posture à tout moment pendant que vous surfez, particulièrement avec un SUP surf plus large. Quand vous perdez de la vitesse, vous avez assez d’espace pour avancer et déplacer votre poids vers l’avant tout en pagayant. Ensuite, à mesure que vous reprenez de la vitesse, changez à nouveau votre poids vers l’arrière de la planche pour éviter de piquer du nez. 

Une fois que vous avez acquis de l’expérience et êtes à l’aise pour surfer, vous pouvez commencer à vous amuser à faire des virages secs sur votre SUP surf en utilisant votre pagaie en guise d’aileron. Ainsi, quand vous tournez en haute d’une vague ou au creux, plongez la pale de la pagaie du côté opposé où vous tournez pour accentuer le virage.

SUP-Surfing-Knees-Relaxing

8.     SUP Surf : sortir d’une vague

Si, à un moment donné, vous sentez que vous devez sortir de la vague quelle qu’en soit la raison, il vous suffit d’utiliser la pagaie pour ralentir et laisser passer la vague. 

Toutefois, si vous êtes déjà dans la vague, vous devez alors utiliser vos pieds pour forcer la planche à remonter puis sortir de la vague. 

Enfin, vous pouvez vous retrouver dans une situation où le seul choix qu’il vous reste est de sauter de la planche pour éviter une vague en particulier tout en tenant le leash. C’est ok tant que vous vous laissez aller dans l’eau et que vous anticipez le coup violent du leash. 

Dans ces cas-là, vous devez aussi vérifier que personne ne se trouve en aval pour éviter que votre SUP ne le frappe. 

Cette 8ème section sur le SUP surf conclut tout ce que vous devez savoir à propos du surf en paddle. 

Par ailleurs, ci-dessous, je réponds à trois questions que les personnes qui débutent dans l’univers du surf en paddle me posent le plus souvent.

SUP-Surfing-Ocean

Les configurations d’aileron

Si vous vous demandez comment configurer les ailerons pour vous aider à entrer et à sortir de la vague, continuez la lecture et prenez note.  

J’ai indiqué que la forme et la taille de votre SUP est l’aspect le plus important. Toutefois, la technologie a apporté différents types d’aileron, et certains peuvent vous aider à améliorer vos performances en surf de façon significative. 

LA CONFIGURATION DE BASE
L’aileron central est la configuration d’aileron la plus basique. Il s’agit d’un seul aileron installé au centre de la planche. Cette configuration crée le moins de résistance possible et est parfaite pour les planches prévues pour surfer. 

C’est particulièrement le cas pour les planches rigides car les planches gonflables ont des bords plus arrondis qui contribuent à un moins bon maintien que les bords des planches rigides.

SUP-Surfing-Jump

LA CONFIGURATION LATÉRALE
Ajouter des ailerons latéraux de chaque côté de l’aileron central améliore la configuration de base du fait qu’elle permet au paddleur de contrôler la queue de la planche quand il n’y a pas de bords durs pour garantir ses performances de maintien. 

C’est pourquoi nous vous recommandons d’ajouter des ailerons latéraux si vous avez besoin de plus de traction. De cette façon, vous avez la possibilité de conserver un seul aileron central quand la vitesse est votre priorité ou d’ajouter les ailerons latéraux quand c’est nécessaire. 

LA CONFIGURATION À TROIS AILERONS
La configuration permanente à trois ailerons est également super mais elle vous enlève la flexibilité de pouvoir intervertir entre un ou trois ailerons. 

Pour surfer, préférez les ailerons rigides car ils vous donnent plus de contrôle. Toutefois, si vous avez une planche gonflable pour faire du SUP surf, la rigidité des ailerons n’a aucune importance. 

SUP-Surfing-Waveriding

Surfer sur un deck pad ?

Vous vous demandez si un deck pad (ou grip) est idéal pour surfer ?

Eh bien, tout comme pour les planches, la qualité et la texture de votre deck pad peuvent aider ou détruire le surf. 

Ceci dit, un deck plus épais et long qui recouvre une grande partie de la planche est super pour vous aider à chaque fois que vous tombez pendant votre apprentissage du SUP surf. 

Par ailleurs, au moment d’acheter une planche, regardez celles qui sont équipées d’une queue au contour renforcé et d’un bord arrière surélevé. Ça évite que votre pied arrière ne glisse constamment et vous procure un plus grand effet de levier pour faire pression avec votre pied. 

Il existe également des planches dotées d’une barre arrondie surélevée à l’arrière du deck pad. Ça vous aide à savoir où votre pied arrière est positionné et vous évite le risque de chute lorsque vous regardez derrière pour le vérifier. 

Une autre caractéristique utile est la barre en T ou barre arrondie qui vous permet d’enfoncer votre pied arrière et d’appliquer plus de poids sur la planche pour faire pivoter la queue.  

SUP-Surfing-Waves-Sunset

Planche rigide vs. gonflable pour le SUP Surf

Objectivement, les planches rigides et les planches gonflables ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. 

Par exemple, la planche rigide est équipée de bords en forme de rail. Les rails sont plus sculptés et plus facilement contrôlables pour les manœuvres de surf. Une planche SUP rigide donne une sensation plus proche de celle de la planche de surf traditionnelle, plus de vitesse sur la vague et plus de contrôle quand il s’agit de tourner ou faire des ajustements. 

Par contre, le rangement et le transport peuvent poser problème avec une planche rigide, ce qui peut complètement ruiner nos plans de SUP ou de surf. Pour cette raison, les planches gonflables sont mieux adaptées. 

De plus, les planches gonflables sont géniales pour apprendre à surfer en paddle car leur pont est un peu plus doux et la chute moins douloureuse. 

Si le paddle ou le surf est une activité saisonnière pour vous, la planche gonflable sort gagnante car elle est bien plus pratique hors saison. 

Trouvez les meilleures planches gonflables ici.

Ceci dit, le volume imposant des planches gonflables est à considérer car il peut compliquer la tâche d’attraper les vagues, mais ce n’est pas quelque chose d’insurmontable avec le temps. 

Choisissez la vague que vous voulez prendre, pagayez de toutes vos forces et ne vous découragez pas si occasionnellement vous pagayez dans une vague qui se brise. Plonger dans la vague n’aide pas dans ce cas-là, vous devez donc apprendre à résister et à rester debout tout en vous éloignant en pagayant. 

La position couchée pour pagayer peut également être un peu plus difficile sur un SUP que sur une planche de surf, principalement à cause du format plus large et de la pagaie que vous devez coincer sous votre torse, mais c’est la technique idéale pour passer sous le vent. 

Il ne fait aucun doute que surfer avec une planche gonflable demande de la pratique, mais c’est le cas quelle que soit la planche si on veut vraiment être bon. 

Donc, en réalité, le meilleur SUP pour surfer est celui avec lequel vous vous entrainez beaucoup. 

N’attendez pas les conditions parfaites, sinon vous ne tenterez jamais rien de nouveau.

Lancez-vous, amusez-vous et passez autant d’heures que possible dans l’eau à pratiquer votre SUP surf. Au fur et à mesure que vous progressez, ça devient de plus en plus addictif et satisfaisant, je vous le garantis ! J’espère avoir répondu à toutes vos questions et dilemmes à propos du surf en paddle et des paddles pour surfer. 

Si vous avez d’autres questions ou souhaitez simplement partager votre expérience, n’hésitez pas à me laisser un mot dans les commentaires ci-dessous. Par ailleurs, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à mes pages Facebook et Instagram pour découvrir d’autres conseils cools et des recommendations sur le surf en paddle et tout autre sujet connexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Review written by: Tom

Hi! My name is Tom. During the year I try to be on a paddle board as much as possible. By reading this blog you'll stay updated on everything I test on the water :)