Combinaisons humides et sèches : quelle est la différence ?

Vous vous interrogez peut-être sur la façon de rendre vos activités de paddle, de plongée ou de surf encore plus agréables. Combinaisons humides ou sèches ? Qu’est ce qui différencie les deux ?

Rassurez-vous, vous êtes au bon endroit. Je vous explique tout ici sur les principales différences entre ces deux types de combinaisons afin de vous aider à trouver ce qu’il y a de mieux pour vos aventures aquatiques.

Quelle différence entre les combinaisons humides et sèches ?

Vous avez peut-être déjà interrogé quelqu’un sur le sujet et reçu comme unique réponse à propos des combi sèches : la seule chose que vous devez sécher après une plongée, ce sont vos cheveux. Certes, mais chaque type de combinaison possède également des caractéristiques propres qu’il est utile de connaître avant de prendre une décision d’achat éclairée.

Other articles that might be interesting to you

Voici une vidéo détaillée qui explique la différence entre les combi humides et sèches

Différences entre les combinaisons humides et sèches

Les deux combinaisons ont vocation à conserver votre chaleur dans l’eau. Chacune dispose de sa propre technique, mais l’objectif final est bien d’empêcher la chaleur de quitter votre corps, moins vite que si vous ne portiez rien.

Les principales différences sur la façon donc chacune conserve votre chaleur viennent des matériaux utilisés et du type de construction.

Avant de lister les principales différences, voici la réponse courte à la question.

Les combinaisons humides sont en néoprène et conçues pour conserver votre chaleur tout en étant mouillé. Ça signifie que vous n’êtes pas au sec dans l’eau. C’est la raison pour laquelle l’ajustement et la taille sont très importants pour les combinaisons humides, comme discuté dans cet article.

Si votre combinaison est lâche, elle laisse entrer plus d’eau que nécessaire, et vous refroidissez beaucoup plus rapidement. Par contre, si elle est correctement ajustée, vous constaterez qu’elles sont idéales pour les activités sportives dans les eaux froides car elles vous permettent d’être plus athlétique qu’une combinaison sèche.

Ceci dit, les combinaisons sèches sont complètement étanches, mais si vous les utilisez sans rien d’autres en-dessous, elles ne seront pas si chaudes que ça. Cliquez ici pour découvrir quels sous-vêtements sont parfaits sous une combinaison.

Les combinaisons sèches font tout simplement office de coque et vous gardent complètement au sec, mais elles sont également lâches, un peu comme une grande veste de ski. Voilà pourquoi les combinaisons humides facilitent les mouvements et les manœuvres dans l’eau, au contraire des combinaisons sèches qui conviennent mieux pour la plongée.

Ceci dit, voici quelques détails supplémentaires à propos du fonctionnement des combinaisons humides et sèches et de leurs différences.

Homme-Combinaison-Neige-Froid combinaisons humides et sèches

Combinaisons humides et sèches : la chaleur

Les gens préfèrent généralement plonger au sec du fait des températures de l’eau. Si vous habitez dans l’hémisphère nord et décidez de faire du paddle ou de la plongée, la combinaison sèche peut être mieux adaptée.

Toutefois, ma mission ici est de vous expliquer que les combinaisons sèches et humides ne sont pas davantage l’une que l’autre conçues pour vous réchauffer. Elles servent uniquement à ralentir la perte de chaleur de votre corps.

Les combinaisons humides remplissent leur mission grâce au néoprène qui laisse entrer une petite quantité d’eau sur votre peau, ensuite réchauffée par votre corps pour que celui-ci reste au chaud. Voilà pourquoi il est essentiel de ne pas choisir une combinaison trop grande qui risque de continuellement laisser entrer de l’eau et de ne pas conserver votre chaleur.

Les combinaisons sèches, au contraire, conservent votre chaleur en vous gardant au sec, aidées des vêtements que vous portez en dessous. Avec les combinaisons sèches, aucune eau ne pénètre pour vous refroidir et vous pouvez ajouter de multiples couches de sous-vêtements pour vous réchauffer encore plus.

Combinaisons humides et sèches : le poids

C’est davantage un problème pour les plongeurs que pour les paddleurs ou les surfers, mais il faut le mentionner.

Le néoprène contenu dans les combinaisons humides ajoute de la flottabilité, ce qui est génial quand on ne cherche pas à plonger mais à rester à la surface. Toutefois, si vous plongez avec une combinaison humide, la pression de l’eau crée du surpoids.

L’avantage de la combinaison sèche est que votre degré de flottabilité reste plus ou moins constant et que vous ne sentez pas les changements de pression.

Fille-Eau-Combinaison humide

Combinaisons humides et sèches : la flottabilité

Comme déjà mentionné, les combinaisons humides vous compriment au fur et à mesure que vous descendez dans l’eau, tandis que la combinaison sèche vous donne la possibilité d’ajouter de l’air et de compenser la pression accrue des profondeurs. Ce n’est pas possible avec les combinaisons humides car elles sont naturellement conçues pour épouser votre peau. Voilà pourquoi, les combinaisons humides deviennent plus fines et perdent de leur capacité d’isolation au fur et à mesure qu’elles se compriment en plongeant.

Combinaisons humides et sèches : le coût

Comment vous vous en doutez probablement, les combinaisons sèches sont plus chères que les combinaisons humides. Par le passé, la différence était encore plus flagrante du fait des techniques de construction et de design uniques. Toutefois, grâce à l’introduction de nouveaux matériaux et à la concurrence, une combinaison sèche d’entrée de gamme est quasiment au même prix qu’une combinaison humide haut de gamme.

Le prix peut même vous sembler acceptable si vous prenez en compte que vous pouvez changer de sous-vêtements en fonction du temps, ce qui vous évite d’avoir à acheter des combinaisons humides de différentes épaisseurs selon les saisons.

En pratique, une combinaison sèche s’utilise en de nombreuses occasions, c’est son principal avantage vis-à-vis de la combinaison humide. Cette dernier n’offre pas la flexibilité d’une combinaison sèche.

triathlon-groupe-combinaisons humides

Combinaisons humides et sèches : le coût de l’entretien

Sur ce sujet, je pense qu’une combinaison humide est beaucoup plus pratique et facile à entretenir, étant donné qu’il vous suffit de la rincer correctement après utilisation.

Les combinaisons sèches sont un peu plus exigeantes sur le long-terme. Selon la fréquence de son utilisation, vous pouvez être amené à remplacer les coutures et refermer des fuites. Il est par ailleurs probable que vous deviez remplacer les bottillons ou les chaussons, voire même la fermeture éclair.

Tous ces éléments font qu’une combinaison sèche demande de l’attention et peuvent saler la facture avec le temps. Toutefois, une combinaison sèche vous durera plutôt de 10 à 15 ans si vous plongez + de 90 fois par an, tandis qu’une combinaison humide ne résistera pas plus de 6 ans au même rythme.

En conséquence, les combinaisons sèches peuvent être plus rentables sur le long-terme, d’autant plus qu’elles se revendent d’occasion, alors qu’une combinaison humide finit généralement sa vie à la poubelle une fois utilisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Review written by: Tom

Hi! My name is Tom. During the year I try to be on a paddle board as much as possible. By reading this blog you'll stay updated on everything I test on the water :)