Spikeball : est-ce la nouvelle tendance de 2021 ? Revue et comment y jouer

Qu’est-ce que le Spikeball ?

2020 a apporté son lot de changement dans nos vies, et nul doute que les perturbations que cette année a causées sur la terre resteront gravées dans nos mémoires. Toutefois, à présent que l’année tire à sa fin, il est temps de se remémorer les quelques bonnes choses qui se sont produites et ont été inventées, comme par exemple le Spikeball.

Alors, si vous êtes ici pour savoir comment jouer au Spikeball et ce qu’est le Spikeball, asseyez-vous confortablement et détendez-vous pendant que je vous dis tout sur votre prochain sport préféré.

Other interesting articles:

None found

Les règles, l’équipement du Spikeball et comment y jouer

Le Spikeball, aussi connu sous le nom de roundnet, a fait son apparition il y a une dizaine d’années, mais c’est seulement depuis quelques années qu’il attire vraiment les foules, et on voit désormais des tournois s’organiser un peu partout aux États-Unis et ailleurs.

Découvrez toute l’histoire du Spikeball et comment il est apparu dans cet article ici.

L’une des raisons pour lesquelles il a rencontré tant de succès est son côté fun et compétitif. Les règles sont également simples à apprendre quels que soient l’âge et les compétences des joueurs. Apprendre le Spikeball vous permet de meubler vos barbecues dominicaux et de vraiment vous amuser en famille.

Qu'est-ce que le Spikeball

Qu’est-ce que le Spikeball ?

Roundnet ou Spikeball ? Pourquoi toute cette confusion ? Avant d’aborder les règles, je souhaite éclaircir un malentendu à propos du nom de ce jeu et d’où vient cette confusion. Voyez-vous, bien que ces deux mots soient utilisés de manière indifférenciée, roundnet est le nom du jeu, alors que Spikeball est le nom de la marque la plus célèbre qui vend l’équipement de ce jeu.

Voilà comment la confusion s’est installée, mais nous sommes ici pour mettre les choses au clair. Si vous le souhaitez, vous pouvez jeter un coup d’œil à la publication Slammo vs. Spikeball qui clarifie d’autres malentendus.

Ceci dit, ici nous utilisons le nom de Spikeball pour être cohérent et ne pas créer encore plus de confusion.

Équipement-Spikeball

L’équipement Spikeball

L’équipement Spikeball comprend une balle et un filet. Certains disent qu’il est inspiré du volley, mais quand on voit l’équipement, les différences entre les deux sont évidentes. La balle du Spikeball est bien plus petite que celle du volley et elle est en plastique, le filet est également bien plus petit.

En effet, dans les règles d’origine du jeu, la balle doit faire 30 cm de circonférence, et si vous voulez pimenter un peu les choses pour donner plus d’enjeux au jeu, gonflez-la entièrement. Ça la fait rebondir plus et la rend beaucoup plus difficile à contrôler.

Toutefois, au début, préférez une balle légèrement dégonflée, voire même à moitié gonflée, pour pouvoir apprendre à la contrôler plus facilement, puis gonflez-là au fur et à mesure de vos progrès.

Le filet lui-même n’a rien à voir avec le filet du volley. Le filet du Spikeball est horizontal et je dois avouer qu’il m’évoque un peu le trampoline. Il est à 20 cm du sol et fait environ 90 cm de diamètre pour des parties à 2 contre 2.

Si vous voulez jouer à 6 au lieu de 4, pour une partie à 3 contre 3, procurez-vous le filet XL qui mesure 115 cm de diamètre.

Tout comme l’intensité de gonflage de la balle, la tension du filet affecte la qualité du jeu. Vous devez l’ajuster pour obtenir une tension constante sur toute la surface et une bonne partie équitable.

Après un certain temps de jeu, il est possible que le filet se relâche, resserrez-le manuellement là où c’est le cas. Mais comment savoir si le filet est assez tendu ?

Pour faire un test, lâchez une balle à un mètre au-dessus du filet pour vérifier jusqu’où elle rebondit. Si elle rebondit à plus de 30 cm, le filet est trop serré, si elle rebondit à moins de 30 cm, vous devez le resserrer un peu.

Les règles de jeu du Spikeball

L’inspiration du volley provient davantage des règles du jeu que de l’équipement, comme je l’ai déjà dit, les règles de base du Spikeball présentent donc quelques similarités avec celles du volley.

Le nombre de joueurs est évidemment différent de celui du volley, étant donné que le Spikeball compte 4 à 6 joueurs, chaque équipe adversaire étant composée du même nombre.

Pour être cohérent ici, je parle d’un jeu à quatre joueurs, mais les mêmes règles s’appliquent si vous jouez à 6.

Les deux équipes sont face l’une à l’autre, et, comme au volley, l’objectif est de se renvoyer la balle en essayant de compliquer la tâche de l’équipe adverse.

C’est plus difficile qu’il n’y paraît du fait de ces 3 règles de base du Spikeball :

  • Les joueurs ne peuvent pas bouger avec la balle
  • Les joueurs ne peuvent pas tenir la balle
  • La balle doit être touchée avec une seule main

La partie

La partie commence avec le service d’une équipe qui doit rebondir sur le filet. Le joueur qui sert ne doit pas être à moins d’1,80 m du filet, tandis que le receveur de l’équipe adverse peut se placer où bon lui semble.

Une fois la balle servie, les joueurs sont libres de se déplacer et de se positionner à n’importe quelle distance à proximité ou loin du filet.

Dès que la balle touche le filet, elle passe dans l’autre camp, et l’équipe qui a servi ne peut rien faire jusqu’à ce que l’équipe adverse la retourne par le filet.

Une fois une balle reçue par une équipe, elle a le droit de la frapper 3 fois avant de renvoyer la balle à l’autre équipe. Le dernier coup doit taper le filet pour rebondir vers les joueurs adverses.

Si l’équipe qui possède la balle ne réussit pas à passer la balle en 3 coups, l’autre équipe gagne le point.

Les joueurs continuent la partie jusqu’à ce que :

  • L’une des équipes échoue à renvoyer la balle
  • La balle rebondisse plus d’une fois sur le filet
  • Un joueur frappe deux fois la balle

Le comptage des points au Spikeball

Au même titre que le jeu, le comptage des points est très facile à comprendre.

La partie se joue jusqu’à ce qu’une des deux équipes atteint 21 points. Toutefois, les joueurs peuvent décider avant de commencer une partie de jouer jusqu’à 11 ou 15 points, ce qui est également possible.

Par contre, lors d’un tournoi, c’est le directeur de la compétition qui décide de la limite des points.

Une autre règle officielle indique que la limite des points n’est pas suffisante pour gagner. L’équipe gagnante doit mener avec 2 points à la fin de la partie. Bien sûr, ce sont les joueurs ou les autorités du tournoi qui décident.

À chaque service, l’équipe adverse gagne 1 point selon les règles suivantes :

  • Si la balle servie touche le sol au lieu du filet
  • Si la balle touche le bord
  • Si la balle rebondit plus d’une fois sur le filet
  • Si la balle roule sur le filet au lieu de rebondir
  • Si un joueur attrape une balle, la déplace, la jette ou la prend avec deux mains au lieu de la frapper
  • Si un joueur touche la balle deux fois ou frappe la balle plus d’une fois d’affilé
  • Quand un jour fait une faute deux fois d’affilé

Les fautes au Spikeball

Selon les règles du Spikeball, tout comme dans tout autre sport, certains gestes sont interdits.

Si vous les faites, ces gestes sont indiqués comme « fautes » et l’équipe adverse marque un point grâce à vous.

Si vous voulez apprendre correctement le Spikeball, vous devez connaître toutes les situations de fautes pour savoir les éviter et les reconnaître chez les autres joueurs et garantir une partie équitable.

Ceci dit, voici les principales règles ou situations de fautes au Spikeball :

  • Au service, le joueur doit se tenir à au moins 1,80 m du filet. Sinon c’est une faute. Si le serveur fait deux fois la même faute, l’équipe adverse gagne un point.
  • Le serveur ne peut pas mettre en jeu la balle du Spikeball directement de la main. Il doit la jeter à au moins 5 cm en l’air avant de la frapper pour servir.
  • Attraper la balle, la faire tomber ou la manquer au lieu de la frapper à tout moment du match compte comme une faute. Deux fautes d’affilé donnent un point à l’équipe adverse.
  • Au service, vous pouvez faire un pas en avant, mais vous ne pouvez pas vous déplacez sur le côté. Sinon c’est considéré comme une faute.
  • Toucher le bord du filet à tout moment dans le match, au service ou pendant le jeu, compte comme une faute. À la deuxième fois, c’est un point pour l’autre équipe.
  • Les joueurs d’une équipe ne doivent pas bloquer les adversaires quand ils essaient d’attraper la balle. Le cas échéant, le point doit être rejoué et permettre une libre circulation de la balle.
  • Le serveur doit envoyer la balle afin que l’équipe adverse puisse la rattraper sans avoir à sauter. Si le serveur la frappe plus haut qu’un joueur en extension, c’est une faute.
  • Quand la balle touche le filet mais roule sur le bord pendant un service au lieu de rebondir vers l’équipe adverse, ça s’appelle un pocket. Le pocket compte également comme une faute.

Mon avis

Au final, le Spikeball est un jeu fantastiques pour passer du temps et être actif le week-end. Quand j’ai essayé la première fois, j’ai réalisé à quel point les règles étaient faciles et comment le filet horizontal rendait le jeu si amusant. Du coup, j’ai vraiment compris pourquoi il y avait un tel engouement pour le Spikeball.

Je voudrais juste ajouter qu’il peut y avoir de la confusion concernant les fautes, alors jouez-y le plus possible pour vraiment comprendre le jeu et en profiter au maximum.

Pour en savoir plus à propos du Spikeball, découvrez son histoire ici et les différences entre le Slammo et le Spikeball.

Comme d’habitude, j’espère sincèrement que cet article vous a été utile, et si vous avez des questions à propos des règles du Spikeball ou de l’équipement, n’hésitez pas à me contacter.

Par ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur le Spikeball, jetez un coup d’œil à la section des FAQ que j’ai créée sur la base d’informations basiques et moins basiques, plus difficiles à trouver sur le net.

En attendant, je serais heureux de communiquer avec vous sur mes pages Facebook et Instagram pour des astuces et conseils cools sur le paddle et le kayak.

Je touche parfois une petite commission sur les achats que vous faites en utilisant mes liens. Cela m'aide à entretenir mon site et à payer les frais d'hébergement. Pour en savoir plus, lisez ma politique d'affiliation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Review written by: Tom

Hi! My name is Tom. During the year I try to be on a paddle board as much as possible. By reading this blog you'll stay updated on everything I test on the water :)